Alerte : Grande Conjonction le 21 décembre

Article mis à jour le 16 décembre 2020 par planetenico

Ce mois de décembre, de nombreux événements astronomiques vous raviront. L’un d’entre eux sera particulièrement impressionnant et rare à observer : le rapprochement ultime de Saturne et de Jupiter.

Œil nu, jumelles, lunette ou télescope ; tous les moyens seront bons pour observer l’événement.

Ce phénomène est un bon plan à noter absolument dans votre agenda. En plus, il vous sera possible de vous entraîner à son observation à l’avance !

Grande Conjonction le 21/12/2020 à 19h00 (Crédits : Stellarium)

C’est quoi la Grande Conjonction ?

Les géantes Jupiter et Saturne mettent beaucoup de temps (comparé à une année terrestre) à tourner autour du Soleil. En effet, la première a besoin de presque 12 ans et la seconde de 29.5 ans.

Il est ainsi rare que les 2 planètes se rapprochent. Cela arrive tous les 20 ans : la Grande Conjonction.

Ainsi, le 21 décembre, les deux géantes se retrouveront côte à côté. Quoi de mieux pour les observer ?

La Grande Conjonction en chiffres

Quelques chiffres étonnants :

  • 2000 : c’était l’année de la dernière occurrence de l’événement, certains d’entre nous n’étaient pas nés…
  • 6′ d’arc : c’est l’écart ridicule qui séparera les deux planètes dans notre ciel.
  • 60 ans : prochaine possibilité de voir le phénomène dans de telle conditions.

Et en un peu plus sérieusement :

  • 21/12/2020 : c’est la date de l’événement, à noter dans vos agendas.
  • 19h20 : c’est l’heure à laquelle l’événement prendra fin; installez-vous le plus tôt possible !
  • 11 ° : c’est la hauteur maximale à laquelle les astres se présenteront en début de nuit (vers 18h).
  • 12 décembre : date à partir de laquelle les 2 planètes ne seront espacées plus que de 1°.

Si maintenant on prend un peu de hauteur, on comprend mieux la situation à venir grâce aux orbites des planètes :

Alignement de la Terre , de Jupiter et de Saturne. Simulations obtenues grâce au simulateur “Solar System Simulator” Crédits : Courtesy NASA/JPL-Caltech.

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessus, les planètes Jupiter et Saturne sont presque alignées avec la Terre. C’est ce qui rend ce rendez-vous si particulier.

Vous observerez également au passage que nous sommes bien à la fin de la saison d’observation de ces planètes. En effet, on ne peut les voir que de côté ce qui indique que peu à peu elles se couchent au crépuscule.

Les instruments pour observer le spectacle

Tout d’abord, c’est un spectacle qui sera visible à l’œil nu. Le rapprochement sera très fin, les deux astres seront comme collés.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, pensez à un lieu d’observation où l’horizon sud-ouest est dégagé.

Vous pourrez observer le phénomène et vous préparer plusieurs jours avant. En effet, au cours du mois de décembre, les deux planètes vont peu à peu s’approcher.

Si vous disposez de jumelles, le spectacle sera très esthétique à observer. Si vous n’en possédez pas, il est encore temps de vous en procurer : voici quelques conseils d’achat. Les jumelles vous permettront de visualiser les planètes en tant qu’objets ronds et aussi d’observer les satellites de Jupiter.

Avec un télescope, l’enjeu va être d’observer les deux planètes en même temps !

Exemple de simulation avec un télescope Newton 150/750 (Crédits Stellarium)

Au delà du rapprochement de ces deux planètes, vous pourrez également vous amuser à observer de jour en jour le mouvement de leurs satellites respectifs. C’est un système vivant que vous observerez !

Quel que soit votre instrument, un instrument grossissant entre 80 et 100 fois sera suffisant.

Photographiez le rendez-vous !

Ce rendez-vous étant particulièrement esthétique, il sera alors intéressant de photographie la scène :

Observez les planètes géantes et amusez-vous à repérer chaque satellite (Crédits : Stellarium)

Au téléobjectif, une focale de 200 mm permettra d’imager confortablement les planètes. Attention à bien adapter le temps pose en fonction de l’heure car le crépuscule avancera.

Conseil : Jupiter sera beaucoup plus brillante que Saturne. Ne cherchez pas à mieux faire apparaître Saturne car Jupiter sera alors surexposée. Ceci implique que par la suite votre image ne pourra pas être traitée (saturation du signal).

A vos instruments !

Maintenant que je vous ai transmis ces quelques informations, vous n’avez plus qu’à préparer votre observation. La bonne nouvelle, c’est que les planètes sont déjà proches et que ce sera mieux de jour en jour.

Il faudra en profiter car cet événement marque la fin de la saison d’observation de ces deux planètes géantes. Il faudra ensuite attendre plusieurs mois pour leur retour dans le ciel nocturne.

Vous pourrez ainsi vous préparer et répéter avant le jour de ce rapprochement exceptionnel ! N’hésitez pas à utiliser toutes vos soirées confinées de ce début décembre afin que tout soit prêt pour le 21.

Le prochain rendez-vous sera dans 20 ans et les conditions seront moins propices.

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JavaScript est actuellement désactivé. Afin de pouvoir poster un commentaire, s'il vous plaît contrôlez que les Cookies et JavaScript sont activés puis rechargez la page. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.