Astronomie : 10 conseils pour bien débuter

L’astronomie vous attire? Ça y est, vous êtes prêts à vous lancer?

Bonne nouvelle, vous êtes sur mon blog d’astronomie, vous êtes donc au bon endroit.

Avant d’aller plus loin, prenez le temps de lire les lignes suivantes afin de débuter avec de bonnes bases. Suivez quelques  conseils.

débuter en astronomie - conseils

1. Prendre le temps de regarder le ciel à l’œil nu

C’est l’un des premiers conseils qui me vient en tête!

De nombreuses personnes se lancent dans l’achat de matériel coûteux et complexe avant même d’avoir levé les yeux au ciel.

Savez-vous par exemple que sous un ciel de bonne qualité, environ 3.000 étoiles sont perceptibles à l’œil nu? Ces étoiles sont regroupées en constellations qui sont pour beaucoup héritées de l’Antiquité.

En premier conseil, prenez le temps de passer de nombreuses heures à simplement contempler le spectacle nocturne : étoiles, planètes, essaims d’étoiles filantes, satellites, station spatiale internationale…

2. Savoir lire une carte du ciel

Munissez-vous d’une simple carte du ciel et apprenez à vous en servir. Vous allez commencer à vous familiariser avec les constellations et le nom des étoiles.

Omegon Planisphére du ciel
Planisphère Omegon

Le type de planisphère ci-dessus est très pratique. Il permet de suivre l’évolution du ciel au cours de l’année. Pour cela, il vous suffit de régler l’horizon mobile sur le mois qui vous concerne.

Il permet de visualiser les étoiles, les constellations, les nébuleuses, les galaxies, les étoiles doubles, les amas. Bref, vous allez pouvoir faire connaissance avec tout le bestiaire céleste.

Je vous convie également à installer sur votre ordinateur un planétarium. Il vous permettra de comprendre le mouvement des astres et de vous promenez dans la voûte céleste, même de jour!

3. Être patient

Peut-être que vous ne vous en doutiez pas mais effectivement, vous devrez faire preuve de patience. L’apprentissage de l’astronomie prend du temps et se fait étape après étape.

On fait des tests, et évidemment des erreurs. On réfléchit, on corrige et on re-teste les nuits suivantes (et à condition que la météo soit favorable).

Dès vos débuts vous aurez en tête les magnifiques images du télescope spatial Hubble ou alors les clichés d’amateurs avertis. Sachez que pour arriver à de superbes résultats, il faut du temps et beaucoup de travail.

4. Se fixer un budget raisonnable

budget-astronomieÇa y est, vous vous êtes décidé à acquérir un outil d’observation? Mon premier conseil serait de vous doter de jumelles. Je vous vantais d’ailleurs ce type d’observations dans cette article : intérêt des jumelles en astronomie.

Si vous partez directement sur un télescope ou une lunette, raisonnez en tous cas votre budget. Faites-vous conseiller afin de partir sur un instrument facile à prendre en main et de bonne conception.

5. Entrer en contact avec un astram ou un club

L’astronomie est un domaine assez complexe. Vous pouvez rapidement vous retrouver à vous poser de multiples questions. Prenez le temps d’entrer en contact avec des astrams (astronomes amateurs :)) directement ou par le biais d’associations.

Vous aurez de plus l’occasion, au cours de soirées d’observations, de vous faire une idée sur ce que l’on peut voir au sein d’un instrument.

6. Choisir un site d’observation

Avez-vous réfléchi à cette question ? La localisation de votre site d’observation va avoir un impact sur les fréquences auxquelles vous souhaitez observer mais également sur le type de matériel que vous allez choisir.

site-observation

Privilégiez un site proche de votre habitation avec une vue dégagée à l’horizon. Il est préférable également de ne pas être soumis à la pollution lumineuse, mais c’est malheureusement de plus en plus difficile à trouver. Bref, faites de votre mieux!

7. Savoir ce que l’on veut commencer à observer

Comme vous l’aurez compris, de nombreux objets (que j’appelle aussi trucs du ciel :)) se trouvent au-dessus de votre tête. Vous ne pourrez pas tout voir dès le début. Fixez-vous des priorités et une liste d’objets que vous souhaiteriez observer en premier.

Par la suite, il est possible que vous vous spécialisiez. Certains ne pratiquent que l’observation planétaire alors que d’autres se concentrent sur le ciel profond.

Si vous souhaitez en savoir plus sur qui est visible dans le ciel, je vous conseille certains ouvrages comme cette encyclopédie que je garde toujours à portée de main:

Cette encyclopédie a maintenant quelques années d’existence mais son contenu reste d’actualité. Elle vous permettra d’avoir rapidement une bonne vision de que l’on peut observer dans le ciel et sur ce qui existe dans l’Univers.

8. Ne pas se ruer sur l’achat neuf

Oui, je vous conseille ouvertement de vous diriger vers le marché de l’occasion! L’astronomie reste un loisirs plutôt coûteux. Ainsi, vous obtiendrez de bons prix.

De nombreuses manifestations existent partout en France pour l’achat de ce type de matériel. Rendez-vous également sur les forums dédiés à l’astronomie comme Webastro. Consultez aussi les revues spécialisées. Il y a souvent des annonces pour les vendeurs et même parfois pour les acquéreurs.

Notez-le : un bon astram prend soin de son matériel car il souhaite avant tout faire des observations de qualité. Vous avez ainsi l’assurance de n’avoir aucune mauvaise surprise!

9. Déterminer une fréquence pour les observations

Je parlais tout à l’heure du site d’observation mais la fréquence est également importante. Si vous optez pour des observations sur un site de vacances principalement, vous allez opter pour des instruments compacts et faciles à transporter.

De même, si vous estimez arriver à mener plusieurs observations par mois, vous allez devoir regarder du côté du matériel haut de gamme car il sera fortement sollicité.

Attention à ne pas surestimer cette fréquence à l’avance, surtout en ces périodes de douces nuits d’été. L’astronomie se pratique tout l’année, quelle que soit la température extérieure!

10. Investir dans un Atlas du ciel

Ça y est, vous commencez à bien vous repérer dans le ciel nocturne? La simple carte du ciel ne vous suffit plus pour alimenter votre curiosité?

Il est temps de vous armer d’un atlas stellaire. Je vous recommande particulièrement le célèbre « Pocket Sky Atlas » de la revue « Sky and Telescopes »:

Pocket Sky Atlas
Pocket Sky Atlas

Cet ouvrage représente avec précision le ciel. Sa conception est pratique et en fait un excellent compagnon de route!

Avec ces quelques conseils, j’espère que vous parviendrez à vous poser les bonnes questions. L’astronomie est un superbe loisirs, qui doit néanmoins être abordé avec méthode pour ne pas décevoir.

 

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *