Astrosurf Magazine : je découvre et je teste


Comme beaucoup d’astronomes amateurs, je cherchais depuis quelques mois une revue pour m’accompagner dans mes soirées d’observations.

Fervent lecteur d’Astronomie Magazine depuis de nombreuses années, j’avais l’impression d’avoir perdu mon compagnon de route depuis ce été.

Parti dans cet état d’esprit aux Rencontres du Ciel et de l’Espace, je m’étais imposé de réfléchir à la question et de partir à la pêche aux infos. C’est ainsi que j’ai découvert Astrosurf Magazine. Tout comme un télescope ou un nouvel oculaire, j’ai décidé de le tester pour vous.

astrosurf-magazine

Numéro 83 d’Astrosurf magazine découvert sur le stand Axilone aux Rencontres du Ciel et de l’Espace

Passer le cap du changement

Je suis certain que vous êtes nombreux dans mon cas: lorsque j’ai appris cet été  que le numéro d’Astronomie Magazine était certainement le dernier, je m’étais résolu à me passer définitivement de revue. Ce magazine me convenait absolument et je n’avais pas l’impression qu’une autre pouvait m’intéresser:

astronomie-magazine

Ancien numéro d’Astronomie magazine (juillet/août 2008). Cette revue m’accompagnait depuis longtemps.

Mais le temps passant, je me suis aperçu que mon magazine d’astronomie était réellement un outil quotidien.

Oui mais passer à quoi?

Chercher, avec quels critères?

Ayant été satisfait du contenu des revues Astronomie Magazine, il me fallait un magazine couvrant les thèmes suivants:

  • Pouvoir continuer à suivre les éphémérides
  • Disposer des principales infos sur l’exploration spatiale (sans trop)
  • Disposer d’articles  techniques : tests de matériel, conseils en traitement d’images
  • Un peu de culture astro : histoire, reportages dans les régions, la vie des clubs…

Ainsi, si je peux résumer ces critères en quelques mots, je souhaitais retrouver une revue assez technique et proche des activités d’observation et de photographie du ciel.

Astrosurf Magazine en quelques mots

Tout d’abord, cet article ne vise à aucune promotion mais simplement à dresser un petit bilan sur mon expérience quant à la découverte d’un magazine.

Le magazine Astrosurf n’est pas nouveau. Il s’agit d’un bimestriel édité par la société Axilone. L’image que vous trouvez à la une de cette article est la couverture du dernier numéro que j’ai découvert aux Rencontres du Ciel et de l’Espace (novembre/décembre). Il s’agit du numéro 83. Il est vendu à 6.80 euros.

Je ne connaissais pas ce magazine. Et pour cause, il n’est pas distribué dans les kiosques (lien pour plus de détails).

Ayant connu récemment une recrudescence du nombre de lecteurs, la rédaction a décidé  de proposer une nouvelle formule avec notamment l’aide d’anciens rédacteurs d’Astronomie magazine.

 

Astrosurf, un magazine dédié à la pratique de l’astronomie

Après avoir lu le magazine, mon impression est positive et je confirme que la rédaction a la volonté de le dédier à la pratique de l’astronomie.

Les éphémérides sont bien présentées:

éphémérides

Les éphémérides ont une bonne place dans Astrosurf et sont agréables à consulter

et de nombreuses illustrations proviennent du « Guide du Ciel 2016-17 » de Guillaume Cannat (une référence dont je vous parlerai certainement dans de futurs articles):

On trouve également plusieurs articles techniques rédigés par différents spécialistes : conseils sur la photographie du rayon vert, tutoriel sur Pixinsight (logiciel de traitement d’image astro), la photographie planétaire, un résumé de test sur Celestron NexStar6…

L’observation n’est pas non plus délaissée car une « balade dans le ciel » est présentée.

Enfin, on retrouve également un article dans une rubrique intitulée « La vie des clubs ». Quoi de mieux?!

Y-a-t-il un petit plus?

Vous l’aurez compris, cette revue est proche d’Astronomie magazine. Astrosurf semble donc me convenir.

Après avoir lu ce numéro, je m’aperçois que ce magazine est véritablement dédié à un public averti pratiquant l’astronomie que je qualifierai de « technique ».

Pour preuve, il y a un article sur le sujet de la résolution spatiale:

astrosurf-expériences

Voici à quoi peut ressembler un des articles que je qualifie de « technique ». Belle approche, bravo!

Cet article est très technique et parvient à aborder de nombreux points au fil d’un article bien rédigé. On y trouve en illustrations de nombreuses courbes (notamment sur la FTM), les disques d’Airy, des images:

astrosurf-pouvoir-séparateur

Illustrations sur le pouvoir séparateur

Sur le support, je vois également une qualité notable : le papier. Cela peut vous paraître étonnant mais ça peut être un avantage sur le terrain. J’emmenais souvent Astronomie magazine lors des soirées d’observation et la papier prenait rapidement l’humidité, dégradant rapidement la revue.

La couverture d’Astrosurf est épaisse et semble « glacée » (désolé mais je ne connais pas le véritable terme). De plus, les différentes pages sont épaisses et légèrement « plastifiées ». Je trouve ainsi que la manipulation de la revue est plutôt agréable.

Et en moins?

Même si mes impressions sont positives, nous ne vivons pas dans un monde parfait! J’ai donc quelques remarques à apporter.

Plus précisément, je vois 2 éléments à prendre en compte. Les points suivants ne manquent pas au magazine Astrosurf mais sont en écart par rapport à Astronomie magazine:

  • Dans l’article que je me suis procuré, il n’y a pas d’article sur l’astrophysique (choix assumé à mon avis).
  • Il n’y a pas non plus de rubrique sur l’exploration spatiale (mince, c’était pas un critère?!)

Ces 2 points ne me manquent pas car il me semble qu’un magazine ne peut pas parler de tout en profondeur. On ne peut pas être à la pointe sur tous les domaines. Lorsque je souhaiterai m’informer d’avantage sur ces thèmes, je me renseignerai donc auprès de revues plus spécialisées.

En conclusion?

Astrosurf est véritablement un magazine dédié à la pratique de l’astronomie. Comme vous l’aurez certainement compris, c’est ce que j’apprécie. Au final, sur environ 90 pages on retrouve l’essentiel de l’actualité du ciel et de nombreux articles pointus; de quoi se régaler.

Ce magazine est une bonne cible lorsqu’on est un ancien lecteur d’Astronomie Magazine. Attention toutefois à bien accepter de vous reporter sur une revue clairement tournée vers la pratique de l’observation!

De plus, ce magazine n’est pas saturé de publicité.

Je vais donc poursuivre mon chemin avec cette revue et je vous ferai part dans quelques mois de mon impression avec du recul. Belle découverte, en tous cas, merci aux Rencontres du Ciel et de l’Espace!

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *