Découvrez le Jour de la Nuit ! 1


Alors que la rentrée bat son plein et que vos vacances ne sont pas très loin, vous avez peut-être encore le doux souvenir de la Nuit des Étoiles 2018 ? Peut-être avez-vous animé une soirée ou alors participé à l’une d’entre elles sur votre lieu de vacances ?

Une nouvelle date est à noter dans vos agendas pour le 13 octobre 2018. Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement pour le « Jour de la Nuit ».

Suivez-moi, découvrez !

jour-de-la-nuit

Pour une meilleure navigation, voici le sommaire de cet article : 

1. Qu’est-ce que le Jour de la Nuit ?

Pour beaucoup, je sais que cette appellation vous est inconnue, d’où la rédaction de cet article ! Vous comprendrez rapidement de quoi il s’agit et j’espère que vous ferez connaître l’événement autour de vous.

Alors commençons !

Tout comme la Nuit des Étoiles, il s’agit d’une manifestation nationale pendant laquelle on va pouvoir observer le ciel (avec plein de rassemblement de télescopes!!). Mais la comparaison s’arrête là, le Jour de la Nuit, c’est autre chose et c’est surtout une soirée :

  • de sensibilisation à la pollution lumineuse.
  • de redécouverte de la nuit et du ciel étoilé.
  • vouée à la protection de la biodiversité nocturne.

Cette manifestation a été lancée pour la première fois en 2009 par le collectif Agir pour l’environnement. Elle rassemble l’ANPCEN (Association National pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne), des parcs naturels régionaux, l’association des maires de France, des collectivités locales, des associations de tous horizons, des clubs d’astronomie…

Cette année, le Jour de la Nuit aura lieu le 13 octobre. Profitez de cette manifestation qui vous propose de renouer votre lien avec la nuit. Encore assez méconnue du grand public, osez également faire connaître autour de vous cette initiative qui est une belle fête et une invitation à de belles expériences en famille, entre amis.

2. Que fait-on lors de cette manifestation ?

Comme le cœur de la manifestation consiste à redécouvrir le ciel nocturne, de nombreuses associations et clubs d’astronomie participent à l’événement. C’est pour eux l’occasion d’organiser une soirée avec le grand public. Rassurez-vous, pour avoir participé à plusieurs manifestations, vous n’allez pas tomber sur un groupe radical vivant constamment dans l’obscurité. L’idée de l’événement est de vous permettre d’avoir les clefs pour comprendre les enjeux et conséquences liés à la pollution lumineuse.

Vous aurez également l’occasion de participer à des activités plus rares comme des randonnées découvertes en nature sans lumière artificielle ! La participation à ce type d’événement est toujours enrichissante. Vous allez apprendre (ou ré-apprendre) votre corps à se passer des yeux. Dans nos vies modernes, nous avons rarement l’occasion de nous mouvoir au milieu du noir. Vous verrez qu’étonnement des ballades sont possibles. Vous allez redécouvrir des odeurs (humidité, champs de céréales, élevages à proximité) et apprendre à écouter tous les bruits de la nuit.

3. Comprendre la pollution lumineuse

Une telle manifestation va vous permettre de mieux comprendre ce qu’est la pollution lumineuse et ses conséquences. Si vous êtes arrivés jusqu’ici dans mon article, c’est que vous êtes curieux. Voici donc un petit topo.Je vous rappelle cependant qu’il ne s’agit pas de pointer du doigt ce phénomène néfaste de nos vies modernes mais simplement de prendre du recul. Au travers de cet événement, le collectif vise à changer nos habitudes en favorisant l’émergence des bons gestes et des bonnes idées en matière d’usage de l’éclairage public.

En quelques chiffres, l’éclairage public c’est :

  • l’équivalent de 2 centrales nucléaires pour la France.
  • entre un tiers et la moitié de la facture d’une commune.

Et malheureusement, pour toute cette énergie dépensée, entre 30% et 50% de la lumière éclaire inutilement le ciel…

Et cela a des conséquences:

  • la lumière artificielle, intrusive dans les logements a des conséquences sur la physiologie (qualité du sommeil), l’horloge interne.
  • sur la chaîne alimentaire en perturbant les écosystèmes.
  • sur les oiseaux migrateurs qui se désorientent à cause des halos lumineux présents au-dessus les agglomérations (car ces derniers se déplacent pour beaucoup la nuit).

Bref, ce phénomène désorganise tout notre environnement et a même tendance à l’appauvrir peu à peu. Vous découvrirez beaucoup de cas auprès des associations de protection de la Nature. Heureusement, des solutions sont envisageables et tout n’est pas perdu !

Cette pollution a également un impact sur notre culture. Comme vous le savez peut-être, l’ONU reconnait le ciel nocturne comme « patrimoine commun de l’humanité ». En éclairant massivement le ciel, nos cieux nocturne urbains et péri urbains s’appauvrissent et se teintent de rouge, blanc opaque. C’est ainsi dire, petit à petit la perte de notre patrimoine commun!

Le ciel nocturne a toujours fait partie de l’histoire de l’homme et il serait incroyable qu’en évoluant, notre civilisation se coupe de sa fenêtre d’observation la plus simple vers l’Univers : le ciel nocturne… Si vous êtes plus sensibles aux chiffres, retenez simplement qu’à ce jour près d’un tiers de la population mondiale est privé de l’observation de la Voie Lactée.

4. 13 octobre 2018 : où aller, que faire ?

Si vous souhaitez connaître les manifestations à côté de chez vous, je vous propose tout d’abord le site de l’organisateur national : le Jour de la Nuit . Vous trouverez notamment une carte interactive du territoire national avec la liste des extinctions et des animations.

Si vous souhaitez avoir une liste plus complète, voici un aperçu :

  • Extinction de l’éclairage public et/ou monuments publics : plusieurs centaines de communes ont participé l’an passé. Cette extinction est symbolique et démontre la proactivité des communes participantes.
  • Ballades nature.
  • Soirées contes.
  • Conférences.
  • Expositions.
  • Soirées d’observation du ciel nocturne.

Pour vous familiariser davantage avec l’événement, voici l’aspect du kit de communication pour cette année :

affiche-jour-de-la-nuit

Affiche officielle pour le Jour de la Nuit

5. Alors, prêts ?

J’espère qu’avec cet article je réussirai à vous faire participer à l’événement national du Jour de la Nuit. En tant qu’astronome amateur, je suis directement concerné par la pollution lumineuse et j’observe peu à peu l’extinction des étoiles de notre ciel. De nombreuses solutions sont à l’étude et rassurez-vous, la solution n’est pas de claquer la porte à la vie moderne.

Cet événement est pour moi l’occasion de prendre du recul et de nous questionner sur nos vies.

De belles initiatives voient le jour depuis quelques années (labels villes et villages étoilés, réserves étoilées, extinction de l’éclairage nocturne dans de nombreuses communes, réflexions sur les modes d’éclairage) et il faut les promouvoir. Peut-être serez-vous acteur de l’événement l’an prochain en organisant une manifestation locale.

Quel que soit notre rapport à la nature, au ciel l’enjeu est le même pour tous : un meilleur confort, une santé et un avenir (même culturel) préservés.

 

 

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Découvrez le Jour de la Nuit !