Êtes-vous prêt pour l’opposition de Mars 2018 ?


Mars est la star de l’année 2018 !

Alors que je rédige ce nouvel article concernant l’opposition de Mars 2018, nous nous rapprochons d’elle de plus d’un million de kilomètres chaque jour. A fin juillet, nous ne serons espacés plus que de 57.6 millions de kilomètres. Cet événement est sans précédent depuis l’été 2003.

Peut-être me direz vous combien il est difficile de repérer une planète dans notre ciel ? Pour cette observation, pas d’excuse valable ! En effet, alors que le Soleil se couchera à l’ouest, vous pourrez rapidement observer un point à l’est fortement teinté de rouge. C’est la planète Mars ! Ce spectacle sera donc facilement accessible aux débutants.

Notez donc la date de l’opposition pour le 27 juillet 2018. Pendant de longs mois, la planète Mars deviendra l’astre le plus brillant de notre ciel après le Soleil, la Lune et Vénus.

opposition-mars

Une opposition martienne est une occasion privilégiée pour des belles observations

Pour une meilleure navigation, voici le sommaire de cet article : 

 

1. C’est quoi l’opposition ?

Depuis le début du mois de juin, vous avez peut-être lu des articles relatant de l’opposition de Mars ? Vous avez compris que l’événement était important et allait marquer les mois à venir ? Peut-être vous êtes-vous décidé à vous lancer dans de fabuleuses observations martiennes ?

Pour ne plus vous embêter avec le terme barbare « opposition », pensez simplement à l’image suivante:

C’est la configuration dans laquelle on a l’alignement Soleil – Terre – Mars.

Par exemple, cette configuration n’est pas possible pour les planète intérieures (vous savez, celles qui sont entre le Soleil et nous ?!).

De manière plus scientifique, on parle d’opposition périhélique. Cela signifie que Mars se situe alors au plus loin du Soleil.

Plus concrètement, voici les positions prévues (grâce à une simulation) des planètes du système solaire pour l’opposition du 27 juillet 2018 :

Position des planètes au 27 juillet 2018. On observe que la Terre et Mars sont au plus proche. Simulations obtenues grâce au simulateur « Solar System Simulator » Crédits : Courtesy NASA/JPL-Caltech.

2. En quoi l’opposition de Mars est-elle intéressante ?

Vous avez maintenant compris que le Soleil, la Terre et Mars allaient bientôt s’aligner. De plus, Mars sera proche du Soleil. Vous avez encore besoin de quelques éléments pour savoir en quoi c’est si intéressant ? N’ayez en tous cas aucun doute, une opposition martienne est une période propice à l’observation de la planète rouge.

Voici quelques raisons :

  • La durée d’observation : cette configuration fera que Mars se lèvera à mesure que le Soleil se couchera. On maximise ainsi le temps possible d’observation !
  • La distance Terre – Mars : cette distance est effectivement minimale. L’astre rouge va donc peu à peu grossir et devenir de plus en plus lumineux dans notre ciel.

Par contre, notez également que toutes les oppositions de Mars (qui se reproduit tous les deux ans) ne se valent pas ! En effet, lors de cet événement la distance Terre-Mars peut varier entre 56 millions et 75 millions de kilomètres.

3. L’opposition de Mars en quelques chiffres

Cette configuration n’est pas rare. Une opposition martienne se produit tous les deux ans entre juillet et septembre. 

La distance Terre-Mars peut varier de 400 millions de km à 56 millions de km.

Pour ce millésime 2018, nous serons à moins 58 millions de km de Mars. Ceci permettra à la planète rouge de passer d’un diamètre apparent de 3.5″ à 25.1″. Attention toutefois à ne pas avoir de fausses images en tête. Mars étant une petite planète, elle conservera un diamètre deux fois plus faible que celui de Jupiter.

Elle atteindra de plus une magnitude visuelle de -2.9.

Attention, événement majeur depuis 2003, la prochaine intéressante sera en 2035 !

Mars sera en juillet et août plus brillante dans le ciel que Jupiter. En effet, la planète rouge attendra une magnitude de -2.9. Elle sera deux fois plus brillante que Jupiter. Globalement, les meilleures conditions seront présentes de début juin à fin septembre.

4. Que voir ?

A l’œil nu (ou aux jumelles), il ne sera pas possible d’observer un détail à la surface de Mars. Comme je le dis souvent, vous pourrez imaginer un disque rougeâtre, preuve que vous avez une planète sous vos yeux 🙂 Ce sera cependant l’occasion de saisir de beaux clichés d’ambiance.

A partir d’un instrument très modeste, vous verrez clairement un disque rouge.

En revanche, plusieurs détails seront observables dans un instrument (lunettes ou télescope) au diamètre supérieur à 100mm. A condition d’avoir un fort grossissement, vous aurez accès à certains détails de surface :

  • Vous pourrez imaginer/deviner les calottes polaires.
  • La visualisation de Syrtis Major (zone très sombre).
  • Vous apercevrez le bassin Hellas Planitia (couleur claire).

Petit inconvénient pour cette moisson : pour des latitudes comme celles de la France métropolitaine, la planète rouge restera basse sur l’horizon. En effet, elle se situera entre 15 et 20 degrés en fonction des lieux d’observation.

On sera ainsi plus sensibles à la pollution lumineuse et aux turbulences atmosphériques.

Petit conseil : amusez-vous à observer d’une semaine à l’autre. L’exercice vous permettra de vous apercevoir de la vitesse à laquelle nous nous rapprochons de la planète Mars. De plus, plus les jours passeront, plus tôt se lèvera Mars.Pour illustrer mon propos, voici une comparaison du diamètre apparent de Mars à 3 mois d’intervalle :

A gauche, la visualisation de Mars au mois de Mai 2018 (magnitude -0.5). A droite, la planète Mars au mois de Juillet 2018 (magnitude -2.7). Crédits : NASA

5. Une éclipse de Lune et une opposition martienne

En plus de l’opposition de Mars, nous pourrons admirer le 27 juillet prochain une belle éclipse de lune (rappel sur mon article de début d’année). Cette éclipse sera totale et pas loin de 6° de Mars. Autant dire qu’il s’agira d’une soirée tout en rouge 🙂

Pour profiter pleinement du spectacle, rendez-vous à 22h30 (heure locale) :

eclipse-lune-opposition-mars

Eclipse lunaire du 27 juillet, juste après son lever

Lorsque la Lune se lèvera aux alentours de 22h, l’éclipse aura déjà débuté. La Lune sera alors bien rouge. En effet, la Lune entrera dans la pénombre à 19h15 heure locale. La totalité pendra fin à 23h13. A 1h29, la Lune sortira complètement de la pénombre.

Comme vous l’aurez compris, le spectacle sera long. Vous aurez largement le temps de prendre vos photos d’ambiance. Pensez tout de même à recharger vos batterie à l’avance. Pensez également à repérer à l’avance un lieu d’observation avec horizon dégagé.

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *