Opportunity photographie une tornade martienne


Les images prises par le rover Opportunity laissent peu de place au doute : c’est bien un tourbillon de sable qui a été observé.

Je vous propose de revenir sur ce moment incroyable.

tornade

Une mini tornade s’est formée à proximité d’Opportunity ce 31 mars 2016 Crédits : NASA / JPL-Caltech

Voilà 12 ans que Opportunity évolue à la surface de Mars et jusqu’à ce jour, tant de choses ont été observées grâce à ses caméras! Cette fois-ci, c’était le tour d’une tornade de sable et de poussières. Le phénomène s’est déroulé le 31 mars alors que le robot « vivait » son 4332è jour (appelé aussi sol) sur Mars.

Cette dernière s’est formée alors que le robot arpentait une des pentes les plus raides depuis son arrivée sur la planète rouge. Alors que ce dernier avait une vue surplombant la vallée, une mini-tornade se déplaçait.

C’était une tornade?

En fait, le phénomène était connu jusque là des scientifiques pour avoir été observé en orbite et même parfois du sol (sonde Viking ou rover Spirit). La grande première est d’avoir pu prendre des clichés si distincts depuis le sol et en plus avec un superbe point de vue!

La caméra de navigation du robot a pu saisir ce magnifique phénomène. On y voit clairement une colonne évoluer dans la vallée en contrebas.

Ces colonnes, jusque là absentes autour de ce robot peuvent prendre des tailles gigantesques sur Mars au point d’atteindre 10, 20km de hauteur…

Est-ce dangereux?

Pas du tout ! Contrairement à ce qui est présenté dans le film « Seul sur Mars » (retour sur mes impressions), l’atmosphère martienne est si ténue qu’il ne s’agit que d’une très légère brise là où sur Terre le vent souffle en tempête.

Vous souhaitez suivre Opportunity?

Je vous conseille de surveiller les images brutes en provenance des caméras d’Opportunity grâce à ce lien : ici. Si vous sélectionnez par exemple le sol 4332 de la caméra de navigation, vous pourrez voir les clichés de la mini-tornade!

Enfin, n’oubliez pas, les robots ont aussi leur compte twitter; même sur Mars…

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *