Annonce de la NASA : panaches d’eau sur Europe, lune de Jupiter


La NASA tenait le grand public en haleine depuis vendredi et avait communiqué sur une annonce historique pour ce lundi soir.

Comme on pouvait s’y attendre, de nouveaux panaches de vapeur d’eau ont été directement observé à la surface d’Europe, lune de Jupiter. Un argument de plus en faveur d’une mission d’exploration de ce satellite.

europe-panache-vapeur-eau

Superposition d’images prise par les sondes Galileo et Voyager et les jets d’eau suspectés, issus de traitements d’images acquises par Hubble Credits: NASA/ESA/W. Sparks (STScI)/USGS Astrogeology Science Center

Quelle est cette annonce ?

Suite à l’annonce spectaculaire et parfaitement orchestrée par la NASA, une communication était venue modérer les propos sur la toile en indiquant qu’il ne s’agissait pas d’annoncer la découverte d’une forme de vie extraterrestre. Ce pourrait pourtant bien en être le départ.

En effet, une équipe de chercheurs vient d’annoncer qu’une observation directe de panaches d’eau à la surface d’Europe a été effectuée. Cette découverte a été réalisée en exploitant les images du télescope Hubble datant de 2014. Ces dernières ont été prises alors que le satellite passait devant Jupiter et projetait ainsi son ombre. Ces jets se comporteraient comme une sorte de geyser, expulsant de la vapeur d’eau à plus de 200 kilomètres du sol.

Est-ce nouveau ?

Non ! Et c’est ce qui déçoit beaucoup de personnes. Ça ne vous aura peut-être pas échappé, cette nouvelle en rappelle une autre. En effet, une annonce similaire avait eu lieu en 2012. Prenons cependant cette découverte pour un nouveau rappel sur l’importance d’étudier cette lune jovienne.

De la vie sur Europe ?

Effectivement, la question est prise au sérieux par les scientifiques (pour rappel, un précédent article de mon blog sur Juno) ! Ces derniers pensent que ce satellite est le candidat le plus sérieux pour la recherche de vie extraterrestre. Il se pourrait en effet qu’une vie se soit développée dans l’océan liquide qu’il abriterait sous sa couche de glace.

Oui mais voilà, une couche de plusieurs kilomètres de glace serait très compliquée à traverser par un robot pour songer à un prélèvement de l’eau de cet océan. C’est donc pourquoi ces geysers suscitent de l’intérêt! Ils permettraient d’accéder à l’eau de l’océan souterrain sans creuser. Et oui, ces panaches pourraient bien être le site d’atterrissage des prochaines missions ou faire l’objet de survols!

Et ensuite ?

Comme souvent en exploration spatiale, il faudra prendre son mal en patience. Des missions sont actuellement à l’étude pour Europe mais la tâche est compliquée. Si l’existence de ces panaches se confirme dans les années à venir, il s’agira également de vérifier si ils se reproduisent toujours aux mêmes endroits et (/ou) si ils sont prédictibles.

La mise en service du JWST (James Webb Space Telescope) prévue en 2018 devrait également permettre de mener de nouvelles études.

En attendant, je vous propose de vous régaler avec cette vidéo proposée par la NASA :

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *