Une neuvième planète dans le système solaire ?

Vous n’avez certainement pas raté LA NOUVELLE de la journée : une équipe américaine a déclaré avoir découvert une neuvième planète dans le système solaire.

Les médias se sont littéralement emballé.

essai1
Dessin perso – découverte d’une planète aux confins du système solaire – si éloignée que les planètes actuelles se confondraient avec le Soleil

Le bon point : il y a peu de sujets scientifiques qui provoquent des réactions de ce type et permettent de parler astro au grand public.

Mais qu’à-t-on réellement découvert? Je vais vous aider à y voir un peu plus clair:

D’où vient cette agitation ?

Géographiquement, cette info vient des Etats-Unis et plus précisément du sérieux institut de technologie Californien (Caltech). Jusqu’ici tout va bien! Là où l’histoire est plus drôle, c’est que le chercheur à l’origine de la découverte est un certain Mr Mike Brown. Cela ne vous dit sûrement rien mais il s’agit en fait de la personne ayant découvert la planète naine Eris, ayant conduit à déclasser Pluton du rang des planètes naines (ce que l’on pouvait comprendre car elle est 27% plus massive que Pluton…).

Bref, le « tueur de Pluton » ré-apparaît dans les journaux pour nous annoncer une découverte!

Quels sont les indices d’existence de cette planète ?

Les chercheurs étudient ce que l’on appelle la ceinture de Kuiper depuis de longues années. Il s’agit d’une large bande d’objets en orbite au-delà de Neptune composée de restes de la formation du système solaire.

Après plusieurs années d’étude, il semblerait que quelques objets de cette ceinture aient une trajectoire non naturelle. Et une planète a justement la faculté de modifier la trajectoire de tout corps par sa force de gravitation! Pour info, on avait découvert Neptune en relevant les irrégularités de l’orbite d’Uranus.

Cette fois-ci, la scène se passe très très loin de nous. On étudie des objets 100 à 1000 fois plus éloignés de nous que ne l’est le Soleil….

Ce matin, l’astrophysicien François Forget était interviewé sur France Info et a donné une explication bien construite à base de moutons:

C’est un peu comme si on observait de loin des moutons et qu’ils se mettent tous à se déplacer de la même manière. On se dit qu’il y a un chien qui les guide. Via les forces de gravité, il semble qu’il y ait un corps plus massif qui perturbe leur orbite. Peut-être une planète…

Il semble cette fois-ci que les hypothèses se renforcent en faveur de la présence de cette planète (à priori 0.007% de chances que ce soit autre chose; en l’état de nos connaissances actuelles). Mais rappelons qu’à ce stade, il ne s’agit que d’une possibilité et non d’une affirmation! D’autres chercheurs ont annoncé des pistes bien différentes!

Sa description

En dehors des calculs d’orbite, on ne connaît rien de cette potentielle planète! Elle n’a pour l’instant jamais été observée et elle se situerait tellement loin du Soleil (entre 200 et 1200 fois la distance Terre – Soleil…) que sa recherche ne va pas être facile. Même si on a des pistes sur sa trajectoire, on ne sait pas précisément où chercher.

Si sa présence était vérifiée, on sait par contre qu’elle serait environ 10 fois plus grosse que la Terre.

Sa composition ne peut pour l’instant pas être définie. Il y aurait des chances pour que ce soit une planète gazeuse comme Neptune. C’est ce qui est le plus courant dans notre système en l’état de nos connaissances. Mais il pourrait aussi s’agir d’une super-Terre, éjectée de son orbite dans un lointain passé. Ce type de planète n’est pas rare et a été détecté dans d’autres système, pourquoi pas chez nous?!

Une confirmation pour bientôt ?

Pas du tout ! Si on a la possibilité de l’observer, ça ne sera pas avant plusieurs années; peut-être dix ans ! Surtout que contrairement à une étoile, elle ne brille pas.

N’oublions pas qu’à une telle distance du Soleil, une année sur cette dernière durerait entre 10000 et 20000 ans!….

Ci-dessous, toutes les explications en vidéo Youtube (crédit CalTech):

Prenons donc cette information pour une nouvelle confirmation sérieuse de la présence d’une 9è planète qui évoluerait aux confins du système solaire!

 

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *