Heavens-above : une application idéale pour l’observation des satellites

En l’ayant découvert il y a quelques années, le site heavens-above m’a immédiatement conquis.

Je me demandais à l’époque ce qui passait au-dessus de ma tête; à savoir les satellites. Heavens-above a largement dépassé mes espérances. Je suis ensuite passé à la version mobile et j’en fais maintenant un de mes principaux compagnons nocturnes.

station-spatiale-internationale
Vue sur la station spatiale internationale suite à la séparation de la navette Atlantis (2009). Heavens-above permet à tous les passionnés de repérer son passage. Crédits : www.NASA.gov/Mark Garcia

Dans cet article, je vous permets de découvrir l’application Heavens-above et l’utilisation que j’en fais. N’oubliez pas non plus qu’il y a un site internet très bien fait avec de nombreuses informations complémentaires : http://www.heavens-above.com/

L’application est gratuite et disponible  sur le play store pour Android (il existe aussi une version Windows phone); je vous conseille ainsi de l’installer. Si vous avez rejoint ce post par curiosité, n’hésitez pas non plus à vous lancer. Heavens-above est une application ergonomique facile en prendre en main par un débutant!

Le menu de Heavens-above

Si l’installation s’est bien déroulée, vous obtenez au lancement une fenêtre qui ressemble à cela:

heavens-above-lancement
Menu principal de l’application Heavens-above

Parmi les gadgets sympas apprécié des astrams, notez la présence de l’icône en haut à droite:

icone
Icône en haut à droite

En un clic vous préservez votre vision nocturne en basculant l’ensemble de l’application en rouge:

heavens-above-vision-nocturne
Passage en vision nocturne

Là où l’application est surtout intéressante, c’est qu’elle vous localise précisément (enfin, ça c’est votre smartphone qui le fait…). Si vous activez l’option GPS de votre téléphone, Heavens-above vous situera précisément et sera capable de vous indiquer ce qui passe (ou passera) au-dessus de votre tête…

La carte du ciel

Dans ce sous-menu, vous allez retrouver la carte actuelle du ciel avec éventuellement la Lune, une ou plusieurs planètes et la représentation des constellations sur 360°:

heavens-above-carte-ciel
Carte du ciel : points cardinaux, planètes et constellations

Servez-vous surtout de cette carte pour repérer les points cardinaux : Nord, Sud, Est et Ouest. Orientez-vous de manière à la faire correspondre à votre situation (smartphone au-dessus de votre tête ou face à vous).

Là ou l’application est très forte, c’est qu’elle montre en temps réel les satellites qui passent au dessus de votre tête. Mieux encore, un petit réticule (façon cible) se déplace à mesure que vous maniez votre téléphone (ou tablette d’ailleurs):

cible heavens above
La petite cible vous permet de vous aligner sur le ciel

Heavens-above se comporte ainsi comme un véritable compagnon qui vous guide dans la recherche des satellites. En  sélectionnant un de ces satellites sur la carte, vous obtenez même sa trajectoire dans le ciel:

suivi-satellite
En sélectionnant un satellite, on peut suivre sa trajectoire dans le ciel.

Une fois sélectionné, déroulez les informations en passant d’onglet à onglet; vous allez ainsi obtenir sa description, sa vitesse, ses dimensions, son orbite…

Les événements de la nuit

Revenez maintenant au menu principal et choisissez « Nightly Events ». Vous obtenez alors un résumé des événements naturels et artificiels en cours (levers/couchers de Soleil, Lune, passage de l’ISS, d’Iridiums…):

ephémérides
Que voir cette nuit? Heavens-above vous présente les événements de la nuit.

Comme vous le voyez, vous disposez de toutes les informations principales:

  • Nom de l’objet
  • Magnitude
  • Heure de passage
  • De nombreuses descriptions via la sélection

Je vous conseille vivement d’utiliser cette partie en guise de préparation à une soirée d’observation. Heavens-above propose un planificateur qui vous permet de choisir n’importe quelle journée.

ISS

On y arrive ! Connaissant les objets artificiels qui traversent notre ciel, Heavens-above connaît évidemment la Station Spatiale Internationale (appelée ISS, vous me suivez?!). Certains astronomes amateurs (et notamment astrophotographes) se sont même lancé dans cette « spécialité ».

Il s’agit par contre d’une véritable prouesse technique car elle passe très vite!

Vous avez pour chaque journée chaque passage de l’ISS avec son élévation (par rapport à l’horizon en degrés) et sa magnitude. Pour rappel, plus elle est faible, plus elle sera lumineuse. Préférez une élévation importante : de cette manière vous serez certain de ne pas être gêné au dernier moment par un arbre, une maison ou une colline. De même, le point sera d’avantage lumineux si il se trouve au zénith (moins de couches atmosphériques à traverser):

iss
présentation de chaque survol de l’ISS

Via la sélection d’un passage, vous obtenez les informations suivantes:

  • La carte du ciel dont je parlais tout à l’heure
  • La trajectoire dans le ciel (représentée en blanc)
  • Son orbite
  • Plein d’informations annexes (masse, taille, numéro dans le catalogue des objets spatiaux…)

Les flashs Iridium

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un flash lumineux bref et très intense en provenance des satellites du réseau appelé « Iridium ». Ce réseau est dédié à la téléphonie satellitaire. Ces satellites ont la particularité d’avoir des antenne rectangulaires très réfléchissantes. Sous une certaines position, ils réfléchissent toute la lumière captée du Soleil en un flash parfois très puissant : jusqu’à 30 fois l’éclat de Vénus, notre « étoile du berger »!

Tout comme pour l’ISS, vous obtenez une liste des flashs iridium recensés pour votre position avec l’heure prévue, l’élévation en degrés et la magnitude. Pour démarrer dans ce style d’observations, je vous conseille de cibler des magnitudes à partir de -6:

Et comme pour l’ISS , vous avez la possibilité via la sélection de visualiser la carte du ciel (indispensable pour prévoir où regarder), l’orbite et les informations complémentaires.

Les satellites radioamateurs

Cette dernière famille d’objets est spécifique au domaine radioamateur. L’importance est de connaître l’objet qui va passer (coordonnées et description) et pas de l’observer. D’ailleurs, certains ne font que quelques centimètres…

Comme vous l’aurez compris, on garde la même philosophie : la sélection d’une ligne permet d’accéder aux informations complémentaires!

La recherche

Le dernier sous-menu permet d’effectuer une recherche de satellite à partir de son nom.

En conclusion

L’application heavens-above est à la fois un bon outil pour les spécialistes des observations de satellites mais aussi pour les novices. La présentation des menus, onglets assure une prise en main rapide.

Comme je le disais précédemment, j’utilise cette application pour agrémenter une soirée d’observation : passage de l’ISS, flash iridium, levers lunaires. Bonne observation 🙂

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Heavens-above : une application idéale pour l’observation des satellites”