Observez le ciel du mois de novembre !

En arrivant au mois de novembre, c’est un nouveau pas vers l’automne qui est réalisé. Cette fois-ci, l’heure a changé en passant en mode hiver. Le soleil se couche ainsi plus tôt que le mois précédent ce qui favorise les observations. Malheureusement, la météo n’est pas toujours clémente, profitez au maximum des nuits étoilées!

Comme pour le mois précédent, je vous propose un ensemble d’objets à observer. Les constellations du mois précédent restent visibles mais de nouvelles sont à découvrir ! Au revoir le triangle de l’été, bonjour les constellations de l’automne !

Prêts pour ma sélection ?

A vos lunettes, à vos jumelles et à vos télescopes 🙂

Pour une meilleure navigation, voici le sommaire de cet article :

1. On conserve Jupiter et Saturne !

Pour ce mois de novembre, nous allons poursuivre avec les géantes gazeuses. Comme la nuit tombera plus tôt, vous aurez également la possibilité d’observer Vénus.

Observez plein SUD, vous aurez Jupiter sur votre gauche et Saturne sur votre droite :

Vers 21h, c’est l’heure idéale pour les observer Jupiter et Saturne (Crédits : Stellarium)

Un peu plus tôt, au coucher du Soleil, la planète Vénus brille de mille feux :

Vénus se présente comme un phare puissant au SUD OUEST dès le coucher du Soleil

Il s’agit d’un spectacle observable à l’œil nu comme avec tout instrument (jumelles, lunettes, télescope).

2. La constellation de la Baleine

La Baleine mérite d’être connue car il s’agit d’une grande constellation par sa taille (4è constellation la plus étendue). En revanche, elle ne dispose pas de beaucoup d’étoiles brillantes.

Mira est l’étoile la plus intéressante de la constellation de la Baleine. Il s’agit d’une magnifique géante rouge qui est variable. Il s’agit d’ailleurs de la première étoile variable détectée (en 1596).

Elle varie sur une période de 11 mois environ entre les magnitudes 2 et 10.

3. La constellation du Cocher

Tout comme la constellation de la Baleine, la constellation du Cocher doit être connue. C’est notamment un véritable nid d’amas d’étoiles !

Elle est aisément repérable grâce notamment à son étoile brillante Capella :

Capella est très repérable et permet de retrouver le Cocher (Crédits : Stellarium)

Dans cette constellation, je vous conseille de repérer l’amas M36 aussi appelé amas du Moulinet. Il s’agit d’un petit amas d’étoiles. Cet amas est visible aux jumelles :

Amas ouvert M36 (Crédits : Stellarium)

Mais la constellation du Cocher cache une autre surprise, un autre amas. Il s’agit de M37. C’est le plus grand amas de cette constellation. Il est aussi visible aux jumelles :

Amas ouvert M37 (Crédits : Stellarium)

4. La constellation de Persée

La constellation de Persée comprend de magnifiques objets qui méritent d’être découverts : amas d’étoiles, étoiles variables. Cette constellation se situe dans une zone très riche de notre galaxie.

La constellation de Persée se situe dans une belle région du ciel (Crédits : Stellarium)

La constellation de Persée est surtout connue pour son essaim de météores dont l’activité anime les nuits du mois d’août (les Perséides). Chaque année, cet événement assure un spectacle de plusieurs dizaines d’objets.

Dans les objets incontournables, je vous propose M34. Il s’agit d’un bel amas ouvert. Cet amas est un régal aux jumelles. Vous pourrez y distinguer plusieurs dizaines d’étoiles :

Autre incontournable, il faut à tout prix observer le double amas de Persée. Ce double amas est très connu car aisément repérable et étendu. Il est déjà possible de le repérer à l’œil nu :

5. La constellation du Taureau

La constellation du Taureau est célèbre. Sa forme est assez remarquable puisqu’elle représente un Taureau s’attaquant à Orion :

Le Taureau regarde vers le bas vers 21h30 et charge Orion (Crédits : Stellarium)

Le Taureau comprend une étoile rouge remarquable. Il s’agit d’Aldébaran.

Cette constellation comprend 2 célèbres amas stellaires nommés les Pléiades et les Hyades. Ces amas sont visibles à l’œil nu et également aux jumelles.

6. La constellation du Triangle

La constellation du Triangle est aisément reconnaissable par sa forme donnée par ses 3 étoiles principales. Elle est de petite taille :

La constellation du Triangle se situe légèrement au-dessus de Persée (Crédits : Stellarium)

Parmi les objets remarquables, elle abrite M33. Il s’agit d’une galaxie spirale. Il s’agit d’une des galaxies de notre groupe local.

Elle est assez large dans le ciel. Des jumelles ou un petit télescope permettent de bien l’observer :

Découvrez la galaxie du Triangle en novembre (Crédits : Stellarium)

7. La constellation du Verseau

Le Verseau est une des constellations principales du ciel :

Le Verseau est à repérer à proximité des Poissons (Crédits : Stellarium)

Dans les objets remarquables, je vous conseille l’amas globulaire M2. Il est facilement visible aux jumelles ou avec un télescope :

Je vous conseille également une nébuleuse : la nébuleuse de l’Hélice (NGC 7293). C’est la plus grande nébuleuse planétaire :

Enfin, pour les plus ambitieux je propose la nébuleuse dite de Saturne. Elle est de faible luminosité mais son apparence est fortement caractéristique et rappelle la physionomie de la planète gazeuse.

Bonne observations avec ce joli ciel de novembre 🙂

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

2 réflexions sur “Observez le ciel du mois de novembre !

  • 24 novembre 2021 à 18 h 51 min
    Permalien

    c’est toujours avec bonheur que je regarde vos informations Au fait quel est le diamétre approximatif de notre trou noir Sg A ?

    Répondre
    • 24 novembre 2021 à 22 h 22 min
      Permalien

      Merci pour vos encouragements ! Aujourd’hui la science avance sur ce sujet, disons une vingtaine de millions de km.

      Bon ciel 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *