Observez le ciel nocturne du mois de décembre !

Article mis à jour le 23 février 2022 par planetenico

Ça y est ! Cette fois-ci, l’hiver est arrivé. Les nuits sont longues mais le froid est également bien présent. Malheureusement, il arrive régulièrement qu’une nappe de brouillard pose ses valises pour plusieurs jours, bloquant ainsi toute observation.

Si vous êtes patient, assez courageux pour braver le froid, vous serez récompensé, je vous l’assure !

Voici une liste d’objets observables tout au long du mois. Comme pour les articles précédents, il s’agit de propositions d’observation. Les constellations du mois de novembre sont toujours observables, l’idée étant de proposer de nouvelles cibles d’intérêt 🙂

Lancez-vous donc à la découverte du ciel de décembre !

Pour une meilleure navigation, voici le sommaire de cet article :

1. La constellation des Chiens de Chasse

Cette constellation est complexe à percevoir. Elle se situe entre la Grande Ourse et le Bouvier.

Je vous conseille d’observer l’étoile « Cor Caroli » (cœur de Charles). Il s’agit d’une étoile double de magnitude 2.85 (donc facile à percevoir). Il est possible de dissocier les 2 étoiles dans un petit instrument.

Cette constellation est assez étendue et va bien au delà du segment marqué de ses 2 étoiles principales. Elle est riche en objets du ciel profond.

Si l’on poursuit dans la liste des objets incontournables, voilà mon préféré : M3. C’est un magnifique amas globulaire de magnitude 6.20. C’est une cible magnifique à observer et idéale pour se lancer en astrophotographie. C’est l’un des amas globulaire les plus brillants du ciel.

Attention cependant, cet amas est relativement loin des 2 principales étoiles de la constellation. Cet objet peut tout à fait être observé à l’aide de jumelles.

Enfin, je ne peux que vous conseiller la galaxie M51. Elle est de type spirale. On l’appelle également la galaxie du tourbillon (magnitude 8.10). Il faut un instrument assez puissant pour l’observer. Elle possède une galaxie satellite au bout de l’un de ses bras.

Si vous souhaitez aller plus loin dans l’observation des galaxies, vous pouvez également observer M94. Cette dernière est de type spirale et facile à repérer.

2. La constellation des Gémeaux

La constellation des Gémeaux est simple à repérer. Tout d’abord, elle se situe à l’Est de la célèbre constellation d’Orion. Elle est de plus assez étendue. Enfin, elle est facilement discernable à l’aide de ses 2 célèbres étoiles : Castor et Pollux.

Il faut y voir 2 frères jumeaux, côte à côte.

Pour ne rien vous cacher, il s’agit d’une des principales constellations de notre hémisphère :

Cette constellation abrite l’une des plus brillantes pluies de météores de l’année : les Géminides. Vous pouvez l’observer aux alentours du 14 décembre.

L’étoile Castor est un système multiple. Il est en réalité composé de 6 étoiles ! Il est possible de la diviser à partir d’un instrument de 60mm d’ouverture.

Pollux est l’étoile la plus brillante de la constellation. Elle est en effet de magnitude 1.15.

Je vous conseille de repérer l’amas M35. Il s’agit d’un amas ouvert remarquable. Il est observable aux jumelles. Il est alors possible de repérer un grand halos. Avec un petit télescope, il est déjà possible de discerner une dizaine d’étoiles.

3. La constellation du Grand Chien et du Petit Chien

Au Sud d’Orion, vous pourrez repérer une étoile très brillante. Il s’agit de l’étoile Sirius. C’est l’étoile principale de la constellation du Grand Chien. C’est également l’étoile la plus brillante de notre ciel nocturne. Si vous l’observez, vous constaterez qu’elle présente différentes couleurs.

Pour repérer cette constellation, je vous conseille d’imaginer un prolongement à la ceinture d’Orion (décrite dans la suite de cet article).

Il est possible d’y observer un amas ouvert : M41 :

La constellation du Petit Chien est relativement petite. Son étoile principale s’appelle Procyon. Elle est facile à repérer car elle se situe au Sud des Gémeaux.

4. La constellation d’Orion

Voici enfin la star du ciel d’hiver ! Sa forme est simple à repérer, on peut l’assimiler à un sablier :

Dans la mythologie, il s’agit plutôt d’un chasseur ou d’un guerrier. Sa ceinture est représentée par les étoiles Alnitak, Alnilam et Minkata.

La principale étoile s’appelle Bételgeuse. C’est une étoile géante ! Plus précisément, c’est une supergéante rouge. Elle est tellement grande que son diamètre fait plusieurs centaines de fois celui du Soleil.

Rigel est une étoile très brillante. C’est une supergéante bleue. C’est l’étoile la plus brillante de cette constellation.

Je vous recommande particulièrement l’observation de la Grande nébuleuse. Il s’agit de M42. Elle est facile à observer aux jumelles et un télescope vous permettra d’observer de fins détails. C’est un nuage de gaz très brillant.

L’article arrive à sa fin. J’espère vous avoir proposé des cibles qui vous intéresseront. En attendant, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année. A très bientôt 🙂

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

2 réflexions sur “Observez le ciel nocturne du mois de décembre !

  • 21 décembre 2021 à 18 h 59 min
    Permalien

    toujours trés instructif et trés bien fait bonnes fêtes

    Répondre
    • 23 décembre 2021 à 22 h 31 min
      Permalien

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour ce gentil retour. En plus pour ce mois de décembre je vous conseille de suivre le lancement du JWST (normalement le 25/12) et aussi de tenter de suivre la comète Léonard.
      Passez de bonnes fêtes de fin d’année.

      A bientôt,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonné à ma newsletter ?

This will close in 20 seconds