Quel matériel pour débuter à petit budget ?

Que ce soit dans la « vraie » vie ou via mon blog, vous me contactez régulièrement au sujet de votre premier achat. Vous vous posez beaucoup de questions et c’est normal : Que puis-je acheter ? Que vais-je voir ? Est-ce que ça marche vraiment ?

Et la difficulté du choix s’avère encore plus complexe alors que votre acquisition concerne un cadeau pour un ami ou vos enfants.

Je comprends que le choix n’est pas simple, il y a tant de possibilités et de termes techniques. Difficile de choisir quand on ne connaît pas bien le domaine !

Afin d’y voir plus clair, je vous propose dans cet article un tour d’horizon des possibilités d’achat pour un petit budget ( < 350 euros) et un démarrage serein.

budget-astronomie

Pour une meilleure navigation, voici le sommaire de cet article :

Note : J’ai fait le choix de vous présenter plusieurs instruments dans cet article. J’estime qu’ils sont de qualité et correspondent aux différents cas que je vous présente. Si ils vous conviennent je vous remercie de passer par ces liens lors de votre achat pour promouvoir mon travail (liens affiliés).

1. Les jumelles : l’instrument idéal d’initiation

Comme je vous l’ai souvent rappelé dans mes articles, j’ai commencé à observer le ciel avec des jumelles. Je les ai utilisé au début un peu par hasard mais elles sont ensuite devenues un véritable (et inévitable) instrument d’observation. C’est l’instrument idéal pour les néophytes désireux de se lancer dans l’observation du ciel.

Avec elles, vous allez pouvoir apprendre à vous repérer dans le ciel, observer des planètes, découvrir des amas stellaires, observer des étoiles doubles, découvrir des nébuleuses. Son autre avantage est son poids et son encombrement. C’est l’outil de prédilection pour les grands voyageurs : pas de souci dans l’avion, elles prennent peu de place dans la voiture ou dans votre valise; quoi de mieux ?

jumelles
Outil idéal pour le débutant et même l’amateur averti

Ainsi, vous aurez compris que les jumelles peuvent être un outil d’observation pratique et puissant pour l’astronomie.

Il faut néanmoins que je vous précise que des jumelles excellentes dépasseront largement le prix d’un bon télescope. L’idée est donc de se munir d’une paire de bonne qualité qui vous guidera dans vos premières observations et constituera le premier élément de votre panoplie d’observateur. Si vous souhaitez avoir quelques conseils, voici mon guide sur les jumelles.

Au niveau du budget, vous pourrez facilement trouver (auprès de commerces spécialisés) des jumelles adaptées et de bonne qualité entre 90 et 150 euros. Par exemple celles-ci sont très performantes et déjà spécialisées pour l’astro avec une forte ouverture :


Jumelles Omegon Nightstar 20x80

Si par ce moyen vous « accrochez », elles seront un excellent compagnon d’observation. Vous déciderez alors (ou peut-être pas) de passer à l’observation grâce à une lunette astronomique ou un télescope. Voici quelques éléments de synthèse :

AvantagesInconvénients
Coût : faible
Mobilité : poids, encombrement
Diversité des objets accessibles
Confort d’observation => pensez à un trépied
Ne remplace pas lunette/télescope

2. La lunette achromatique : une instrument pour se lancer sérieusement en astronomie

La lunette achromatique est la lunette d’astronomie que tout le monde a en tête et que l’on voit dans les films ! Elle fonctionne à partir d’un assemblage de deux lentilles et est très accessible au niveau du budget. C’est LA lunette d’observation astronomique pour débuter.

Son montage optique la classe dans la famille de ce que l’on appelle les réfracteurs.

Notez qu’elle peut aussi être utilisée pour l’observation terrestre.

Ces lunettes sont dites achromatiques car elles visent à atténuer l’effet de chromatisme qui est lié à leur construction. Leur montage optique génère en effet des couleurs indésirables sur les contours des objets fortement lumineux comme les planètes. Ainsi, la qualité de l’image finale dépend fortement du modèle et du fabricant. Ce chromatisme peut également diminuer grâce à l’utilisation de filtres.

Si votre souhait est de découvrir le ciel et de vous amuser avec les planètes, vous devez vous tourner vers ce choix. Notez également que contrairement au télescope, une lunette est une construction robuste qui peut voyager sans risque de perte d’alignement d’éléments optiques.

Pour environ 250 à 300 euros vous aurez une lunette, son trépied, un bon chercheur et un ou deux oculaires; l’ensemble étant de qualité :


Télescope Meade AC 80/400 Infinity AZ

AvantagesInconvénients
Coût : modéré
Mobilité : convenable
Simplicité des réglages
Solide
Le rapport qualité / prix
Possible présence de chromatisme
Qualité des montures d’origine (bien se renseigner)
Peu adaptée au ciel profond

Note : Dans cet article, je ne parle pas de la lunette apochromatique en raison du budget. Ce type de lunette ne présente pas d’aberration chromatique et présente des images très fines.

3. Le « classique » télescope de type Newton

Ce type de télescope est le type de construction le plus commun. Son montage optique le classe dans la famille de ce que l’on appelle les réflecteurs car contrairement à la lunette astronomique qui est composée de lentilles, il est composé de miroirs.

Pour un budget de 300 à 350 euros, vous pouvez compter sur un télescope de bonne conception avec une monture équatoriale stable, un bon chercheur et un à deux oculaires. Pour un bon rapport qualité/prix, je vous conseillerais celui-ci qui est une bonne référence :


Télescope Celestron N 130/650 Astromaster EQ

Attention à ne pas vous focaliser d’emblée sur un tel instrument. Il est certes très intéressant mais plusieurs aspects risquent de vous rebuter si vous débutez complètement comme les réglages (mise en station, collimation).

AvantagesInconvénients
Monture équatoriale : possibilité de suivre les astres
Polyvalence : planètes, ciel profond
Poids et dimensions
Réglages
Qualité des montures d’origine (bien se renseigner)
Sensible aux turbulences atmosphériques

L’avantage avec un tel instrument est que vous aurez la possibilité d’effectuer des observations de qualité. C’est aussi avec ce type d’instrument que vous allez pouvoir vous initier à l’astrophotographie; c’est-à-dire à la réalisation de clichés d’objets du ciel nocturne.

4. Et pourquoi pas un Dobson ?

Ce que l’on appelle couramment les Dobson sont en fait des télescopes de type Newton fixés à une monture alt-azimutale. Ces montures sont les plus simples et permettent de se déplacer selon deux axes : azimut (gauche/droite) et en élévation (haut/bas).

De nombreux astronomes amateurs en sont équipés car ils permettent d’avoir un très grand diamètre d’instrument pour un prix relativement faible (200 mm, 300 mm ce qui n’est pas envisageable pour un télescope newton sur monture équatoriale).

De plus, ce type d’instrument est parfaitement polyvalent. Comptez entre 200 et 300 euros selon la marque :


Télescope Dobson Omegon N 102/640 DOB

AvantagesInconvénients
Accès au très grand diamètre pour petit budget : donc aux astres peu lumineux
Tube ouvert => mise en température rapide
Simple d’utilisation
Polyvalent
Poids et dimensions
Complexe pour photographie

5. Découvrez le Maksutov Cassegrain

Et voici le petit dernier de ma liste (le Mak). Comme vous l’aurez compris c’est encore un nouveau type de construction. On a cette fois-ci un assemblage de miroirs et lentilles (système catadrioptique).

Le coût de ce type de télescope augmente rapidement avec l’augmentation du diamètre. Cependant, pour un diamètre de 90, il rentrera dans un petit budget.

Ce télescope est vendu dans plusieurs boutiques est présente l’avantage d’être très compact pour une grande focale. C’est donc parfait pour le voyage. Vous aurez accès facilement aux planètes ainsi qu’aux principaux objets du ciel profond.

Ainsi, cet instrument sera polyvalent et également bon pour l’observation terrestre. Budget : 250 à 300 euros :


Télescope Maksutov  Skywatcher MC 90/1250 SkyMax EQ-1

AvantagesInconvénients
Léger et peu encombrant : idéal pour les voyageurs
Polyvalent
Monture équatoriale : possibilité de suivre les astres
Assez cher pour le diamètre

6. Des instruments pour tous les goûts

Comme vous l’aurez compris (une fois de plus désolé), il n’y a pas de réponse unique à la question du meilleur instrument d’observation pour petit budget.

J’espère vous avoir persuadé qu’il est tout à fait possible d’observer sérieusement avec un petit budget.

Conseil : Avant de vous lancer dans une acquisition, cherchez à comprendre ce que vous souhaitez observer et comment vous allez pratiquer.

N’hésitez pas à vous renseigner dans les clubs d’astronomie et consultez également les petites annonces qui regorgent de petites affaires en matière d’occasion.

Pour ceux qui ont déjà franchi le pas, merci de me faire part de vos témoignages et expériences.

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *