Météo et astronomie : 5 sites à connaître pour vos soirées d’observation 5


Utilisez-vous une application météo pour préparer vos soirées d’observation ? Peut-être utilisez-vous une site spécifique ? Voire un ensemble de sites ?

Je suis très curieux des pratiques de chacun et il existe de nos jours d’excellents outils.

Comme moi, vous devez souvent être confronté à la difficulté que représente l’organisation d’une soirée d’observation. Quelle sera la couverture nuageuse au début des observations ? Le temps va-t-il se dégrader durant la soirée ? Et même : dois-je maintenir cette soirée ?

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une liste de 5 outils disponibles gratuitement. Ils vous permettront de profiter de belles nuits étoilées. Je vous livrerai aussi quelques trucs et astuces sur ma façon d’exploiter ces données. 

meteo-astronomie

Grâce aux prévisions météo, ne vous laissez pas gâcher vos soirées par les nuages

Pour une meilleure navigation, voici le sommaire de cet article : 

1. Une soirée astro, ça se prépare !

Je ne le répéterai jamais assez souvent; une soirée d’observation astronomique se prépare à l’avance. Il faut que le matériel soit opérationnel, prévoir les objets à observer et …. se renseigner sur les prévisions météo ! Connaître à l’avance le profil de votre public peut également être un plus pour orienter les observations.

Comme vous le savez, nous autres, astronomes amateurs, nous devons composer avec la météo. Et nous avons plusieurs « ennemis »:

  • vents forts ou en rafale.
  • précipitation.
  • couverture nuageuse.

En dehors de ces caractéristiques qui empêchent toute observation, il est également nécessaire de connaître l’évolution de quantité d’autres paramètres.

Ainsi, les prévisions météorologiques sont extrêmement importantes.

2. N’oubliez pas d’estimer la qualité du ciel

Avant de vous lister  des sites proposant des prévisions nocturnes et de vous montrer toutes sortes de cartes; il est tout d’abord nécessaire d’aborder quelques notions sur la qualité du ciel. Ces paramètres sont à prendre en compte avant toute observation.

J’ai décidé de préciser 3 notions principales qui permettent de caractériser la qualité du ciel :

  • La transparence du ciel : C’est une notion assez simple à appréhender. C’est une mesure de l’absorption atmosphérique. Elle se traduit par la capacité à observer des astres à forte magnitude (et donc peu lumineux).
  • La turbulence atmosphérique (seeing en anglais) : Ce phénomène est dû aux différentes couches de notre atmosphère. Il traduit l’étalement d’une étoile idéalement ponctuelle. Comme vous l’aurez compris, plus cet étalement est important, plus les observations seront dégradées. Habituellement, ce seeing est représenté en seconde d’arc (arc sec.). Un scintillement fort des étoiles est également lié à un mauvais seeing.

Pour les valeurs, retenez que si un site prévoit un seeing inférieur à une seconde d’arc, vous disposerez de très bonnes conditions d’observation.

Malheureusement, vous aurez aussi à mener des soirées avec des seeing moins favorables !..

  • La pollution lumineuse : C’est la conséquence directe de l’éclairage artificiel nocturne. Cet effet n’est pas lié à la météo mais à l’activité humaine. Plus la pollution lumineuse est forte, moins le fond du ciel sera noir. On aura ainsi très peu de contraste entre les étoiles et le ciel. Dans la pratique, de nombreuses étoiles ne seront tout simplement pas visibles.

A retenir : la turbulence atmosphérique et la transparence du ciel sont deux paramètres clefs représentant la qualité du ciel. Ils composent une synthèse des prévisions en pression, température, humidité et vent.

3. La météo, de nos jours

De nos jours, les prévisions météorologiques à court terme sont fiables. Les grandes tendances sont connues plusieurs jours à l’avance et laissent peu de place au doute.

Les différentes lois décrivant le comportement de l’atmosphère sont issues de celles de la mécanique de fluides. Grâce à l’historisation des données et aux progrès en informatique, de nombreux modèles ont pu être mis au point ces dernières décennies. Ainsi, meteofrance estime aujourd’hui que ses prévisions à 5 jours sont aussi fiables que celles à 3 jours il y a 20 ans.

4. Pensez à croiser les informations!

Plusieurs astronomes pourront vous confirmer ce conseil : un seul site météo ne suffit pas ! Cela reviendrait à se fonder sur un seul type de modèle. Et tout modèle a des défauts. A titre personnel, j’utilise en priorité le site de meteoblue. J’ai cependant quelques fois été surpris par des écarts entre les prévisions et le temps qu’il faisait localement.  

Il est donc plus que nécessaire de croiser avec les informations provenant d’autres sites afin de vous faire une idée la plus claire possible. 

5. Liste des principaux sites à consulter

Vous trouverez ci-dessous une liste de sites internet présentant des prévisions météorologiques nocturnes. Tous ces sites sont différents et ne présentent pas forcément les mêmes informations.

1. Meteoblue

Meteoblue est une société proposant des prévisions météorologiques particulièrement appréciées des scientifiques et du grand public ayant un loisirs en rapport avec la météo : astronomes, parapentistes, alpinistes….

A la base, les modèles de Meteoblue ont été développé avec L’université de Bâle en Suisse en coopération avec deux organisations américaines : la National Oceanic and Atmosphéric Administration et le National Centers for Environmental Prédiction.

Le site de Meteoblue permet d’avoir des informations en fonction de la commune dans laquelle vous êtes tout en visualisant des évolutions par créneaux de trois heures.

meteoblue-previsions-astronomie

Prévisions météoblue pour un lieu donné. Crédits : meteoblue

Meteoblue propose également un autre atout : la présentation du seeing local. Voici les relevés que vous pouvez obtenir :

 

seeing-astronomie-meteoblue

Synthèse sur meteoblue des prévisions météo ciblées pour les astronomes. Crédits : meteoblue

Ces informations sont très précises et sont une véritable mine d’or. Voici ce que vous pouvez obtenir heure après heure sur 3 jours :

  • la couverture nuageuse (en pourcentage) sur 3 couches principales (hors effets locaux comme brouillard de fond de vallée bien sûr).
  • la valeur du seeing en seconde d’arc. Je vous conseille ausi de jeter un coup d’oeil aux 2 index de seeing. 1 correspond à la pire valeur et 5 à la meilleure.
  • la vitesse du jet stream, un courant d’air très rapide assez haut dans l’atmosphère. Je ne regarde pas cet indice car il est en général lié à un mauvais seeing.
  • la température.
  • la taux d’humidité relatif.
  • les planètes visibles dans le ciel ou la Lune (L = Lune , J = Jupiter…). Vous avez même accès aux coordonnées de ces objets en glissant le curseur au-dessus de cette zone

Avec ce module spécifique pour l’astronomie, ce site représente l’outil que j’utilise le plus au quotidien.

Meteoblue est également disponible en application sous Android et iOs.

2. Meteociel

Meteociel est un site complet. Les prévisions sont disponibles pour quatre jours. J’utilise particulièrement la prévision court terme. Il est en effet possible d’afficher les prévisions pour la soirée ainsi que pour la nuit.

Meteociel présente de plus de nombreuses données en temps réel en France et en Europe ce qui est très utile pour avoir des prévisions à court terme. Voici les données que vous pouvez obtenir dans les différentes villes :

  • Température
  • Point de rosée
  • Humidité relative
  • Pression
  • Evolution de la pression
  • Vent moyen
  • Indice humidex (indice météorologique combinant chaleur et humidité)
  • Windchill (indice représentant le refroidissement lié au vent)
meteo-meteociel-nuit-astronomie

Représentation des données en temps réel au niveau national. Crédits : meteociel

Meteociel est disponible en tant qu’application mobile sur Android et iOS.

3. Sat24

Ce site permet de visualiser les images satellites en temps réel dans le visible et l’infrarouge.  Ces images permettent par exemple de prévoir la couverture nuageuse de manière très précise quelques heures avant vos observations. Les cartes sont en effet dynamiques et permettent de visualiser très clairement le mouvement des masses d’air.

sat24-meteo-astronomie

Représentation de la couverture nuageuse sur sat24. Crédits : sat24

Le site permet également d’accéder à des cartes de prévision pour la pluie, la température, le vent, la foudre, les nuages sur une semaine. Ces cartes sont d’ailleurs disponibles pour l’Europe mais aussi pour d’autres continents.

Sat24 est également disponible en application sous Android et iOS (Sat24 App).

Ma petite astuce :

Prenez le temps d’observer les mouvements de la couverture nuageuse quelques heures avant vos observations. Vous vous retrouverez parfois dans des cas où vous pourrez maintenir vos soirées en dépit d’une couche nuageuse un peu trop présente en début de soirée.

4. Meteofrance

Je ne présenterai évidemment pas ce site mais nous allons faire un petit focus sur ce qui nous intéresse le plus : les prévisions nocturnes.

Meteofrance ne présente pas de module très spécifique mais permet d’avoir localement l’évolution du temps pour la nuit :

meteofrance-meteo-astronomie

Représentation des prévisions nocturnes. Crédits : meteofrance

Comme on peut le voir ci-dessus, vous pouvez sélectionner une journée puis cliquer sur une plage horaire. En cliquant sur des horaires nocturnes, vous accéderez aux principaux paramètres pour la nuit.

Comme les autres sites, meteofrance propose une application pour Android et iOS.

5. Meteox

Meteox est un peu une synthèse des sites précédents. Il vous donne accès aux cartographies temps réel (précipitations, températures, nuages…). Des prévisions à 7 jours sont également disponibles.

Les prévisions sont également disponibles pour des tranches de 3 heures.

L’évolution du temps au cours de la nuit à venir est donc indiqué.

meteox-meteo-astronomie

Visualisation des prévisions. Crédits : meteox

Voici un aperçu des cartes que vous pouvez obtenir :Meteox propose une application pour Android et iOS.

6. Allez, une petite synthèse

L’astronomie étant un loisirs d’extérieur, il vous faudra donc composer avec les éléments et ainsi vous familiariser avec les prévisions météo. Si vous avez l’habitude d’observer le ciel, vous avez forcément l’habitude de consulter ce style de sites. Pour les novices, je vous conseillerais de jeter régulièrement un œil à 2 de ces sites afin de confronter les prévisions à votre situation locale.

L’exercice n’est pas toujours simple mais arriver à se faire une idée précise du ciel est primordial : pas de peine perdue, de voyage inutile ou de soirée prématurément gâchée.

En ce qui me concerne, voici ma petite check-list habituelle:

  1. je consulte meteoblue grâce aux prévisions à 14 jours pour une prévision globale.
  2. dans la dernière semaine, j’affine avec les prévisions à 4 jours.
  3. je fais un petit tour du côté du menu spécialisé pour l’astronomie.
  4. je confronte les prévisions avec meteociel.
  5. enfin,dans les dernières 24 heures, je consulte au moins une fois sat24 afin d’effectuer une vérification visuelle.

J’espère que tous ces conseils vous aideront dans vos préparatifs et vos prises de décision.

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Météo et astronomie : 5 sites à connaître pour vos soirées d’observation

  • Michel

    Merci pour cette bonne synthèse.
    Je ne connaissais pas meteoblue dont les prévisions pour le ciel semblent plutôt bonnes (du moins pour moi au Pays Basque sur ces derniers jours, et ce malgré une météo très fluctuante en ce mois de mars)

    • planetenico Auteur de l’article

      Bonjour Michel et merci pour ce témoignage. Résidant dans le département de l’Isère, j’avoue avoir aussi de bonnes prévisions en Rhône Alpes. En cas de météo fluctuante, des mises à jour apparaissent d’ailleurs.

      Bonne journée,