ciel-nocturne-de-mars

Observez le ciel nocturne du mois de mars !

Article mis à jour le 10 avril 2022 par planetenico

Petit à petit, le grand « G » de l’hiver se décale dans le ciel. Bienvenue dans le ciel nocturne de mars !

Dès la fin du mois, le printemps fait son apparition avec de nouvelles constellations. C’est donc de nouveaux objets que je vous propose aujourd’hui de découvrir.

Dans cet article, elles sont au nombre de quatre : la Chevelure de Bérénice, l’Hydre Femelle, le Lion et la Vierge. Bonne découverte de ce ciel nocturne de mars!

Pour une meilleure navigation, voici le sommaire de cet article :

[toc]

Ciel nocturne de mars, l’incontournable Chevelure de Bérénice

Partez à sa découverte

Commençons notre tour du ciel nocturne de mars par cette constellation. J’aimerais que vous reteniez son nom. En effet, même si ses contours sont durs à percevoir, c’est un véritable nid à bijoux :

Découvrez la Chevelure de Bérénice (Crédits : Stellarium)

Elle est effectivement très connue des astronomes pour contenir un riche champ de galaxies lointaines. En gros, avec la Chevelure de Bérénice, vous plongez dans le monde des galaxies.

Et pourtant, cette constellation ne présente pas d’étoile majeure.

Pour l’histoire, il s’agit d’une constellation représentant les cheveux de la Reine d’Égypte :

Représentation de la Chevelure de Bérénice (Crédits : Stellarium)

Cette dernière sacrifia ses belles tresses d’or en remerciement des dieux qui avaient protégé son époux durant la guerre.

Découvrez ses principaux objets du ciel profond

Par une nuit bien noire, votre regard sera vite attiré par un amas ouvert d’étoiles : Melotte 111. Cet amas est proche de nous et occupe une partie importante du ciel. A noter qu’il est bien visible à l’œil nu ! On l’appelle aussi amas d’étoiles de la Chevelure de Bérénice.

Je vous conseille de l’explorer aux jumelles. Vous pourrez y observez des dizaines d’étoiles. C’est une cible facile du ciel nocturne de mars !

Autre possibilité, la Chevelure de Bérénice accueille un amas globulaire : M53. Cet amas est plus faible que d’autres que je vous ai recommandé dans d’autres articles (par exemple sur les amas stellaires).

  • amas-M53
  • M53-repérage

Enfin, cette constellation abrite un superamas de galaxies. On l’appelle le superamas de la Chevelure de Bérénice. Il est composé de son propre amas de galaxies et de l’amas du Lion dont nous parlerons plus tard. Cet amas est l’un des plus grands connus à ce jour (environ 10000 galaxies). Son exploration au moyen d’un télescope est un véritable régal!

Dernière cible que je vous propose d’observer : M64. Il s’agit d’une galaxie spirale assez facile à repérer. Elle est observable dans des instruments de diamètre moyen. On l’appelle également « Galaxie de l’œil du mal » car un nuage de poussière entoure son cœur.

  • galaxie-M64
  • M64

Le mois de mars lance le début de l’observation de cette constellation. Vous pourrez la retrouver des manière optimale sur les mois d’avril et de mai.

L’Hydre Femelle

La constellation de l’Hydre est l’une des plus grandes du ciel. Ses contours sont difficiles à percevoir :

Hydre femelle (Crédits : Stellarium)

Je devais vous la citer car elle occupe une place large dans le ciel. Elle n’accueille cependant pas beaucoup d’objets.

On peut cependant citer Alpha de l’Hydre. C’est une géante orange à la tête de l’Hydre femelle.

Cette constellation dispose aussi d’un amas d’une cinquantaine d’étoiles. Il s’agit de M68 :

  • M68
  • repérage-M68

Si vous préférez les galaxies, vous pouvez observer M83.Il s’agit d’une galaxie spirale facile à observer :

M83, une galaxie à découvrir (Crédits : Stellarium)

Enfin, vous pouvez cibler NGC3242. Il s’agit d’une nébuleuse planétaire accessible à de nombreux télescopes.

Autre cible du ciel nocturne de mars : Le Lion

Passons maintenant à la célèbre constellation du Lion. Cette dernière est la véritable star du ciel nocturne de mars; et plus largement du printemps. Son retour marque le changement de saison :

La constellation du Lion se trouve à l’EST, haute dans le ciel au coucher du Soleil (Crédits : Stellarium)

Au niveau de sa forme, il n’est pas nécessaire d’avoir une imagination démesurée. En effet, cette constellation prend la forme d’un lion, placé entre le Cancer et la Vierge :

La Vierge se lève tout juste vers 20h alors que le Cancer est haut dans le ciel (Crédits : Stellarium)

Si la connaissance des constellations vous intéresse, je vous recommande l’objet suivant :

Ce globe vous permettra de travailler vos constellations et de mieux maitriser leur représentation mythologique. Je vous le recommande vivement (achat affilié, pour me soutenir).

La constellation du Lion possède un véritable phare. Il s’agit de l’étoile Régulus. Elle forme avec les étoiles Spica et Arcturus le triangle du printemps. Il n’est pas encore temps d’en parler. Ces dernières ne sont pas encore assez hautes dans le ciel en début de nuit.

L’étoile Régulus est très visible (Crédits : Stellarium)

Régulus est un système multiple composé de 2 paires d’étoiles.

La constellation du Lion est aussi très réputée pour son triplet de galaxies : M65, M66 et NGC 3628. Ce sont 3 jolies galaxies spirales, accessibles à des télescopes amateurs :

  • triplet-lion
  • galaxies-lion

La constellation du Lion accueille également une autre paire de galaxies : M95 et M96 :

M95 est une magnifique galaxie spirale barrée alors que M96 est une galaxie spirale. Cette zone du ciel est dense. Vous pouvez également observer M105 qui n’est pas loin.

La Vierge

Enfin, finissons notre tour du ciel nocturne de mars par la constellation de la Vierge. Elle se lève doucement à l’EST pour apparaître complètement vers 22h00 :

La constellation de la Vierge est facile à repérer dans la direction EST (Crédits : Stellarium)

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, elle possède une étoile très brillante : Spica. C’est comme une ampoule installée dans le ciel nocturne de mars !

La constellation de la Vierge abrite de nombreuses galaxies. Il y a une densité incroyable de galaxies dans cette région du ciel. Dans les plus importantes, vous pouvez noter M84, M86 et M87 :

  • galaxie-vierge
  • galaxies
  • M84-M86-vierge
  • M87-vierge

Vous l’aurez compris, la caractéristique principale de la constellation de la Vierge est d’accueillir beaucoup de galaxies; environ 3000.

Je vous recommande aussi d’observer la galaxie M104.Il s’agit de la galaxie du Sombrero. C’est une galaxie spirale vue depuis le côté. Elle fait régulièrement des couvertures de magazines et est également une cible de choix des astronomes amateurs :

  • galaxie-sombrero
  • sombrero-reperage

Pour finir cet article, je peux également vous citer un essaim météoritique issu de cette constellation. Il est actif à cette période et se nomme les Virginides.

Je pourrais faire un article complet sur la Chevelure de Bérénice, la constellation du Lion ou celle de la Vierge. Je rédigerai d’autres articles à leur sujet. En attendant, je vous recommande de les découvrir. Partez à l’exploration des ces merveilles du ciel nocturne de mars !

One comment

  1. Quelle plume, merci pour toutes ces informations bien passionnantes 🙂
    J’ai découvert votre site aujourd’hui et je le trouve rempli de riches découvertes pour toutes les amoureuses en herbe de constellations, comme moi 🙂
    Désireuse de parfaire ma connaissance astronomique, je viendrai de temps en temps découvrir vos articles
    Plongée dans l’univers des globes terrestres et mappemondes depuis toute jeune monatlas, votre blog ne pourra que m’enrichir; merci pour votre travail

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.